Aires et services

Voyagez dans le temps sur l’aire de Caissargues

Entre Nîmes et Arles sur l’autoroute A54, l’aire de Caissargues abrite les anciennes colonnes du théâtre de Nîmes. Visitez aussi, lors de votre pause, le musée archéologique présent sur l’aire.

Caissargues : profitez d’une aire qui se veut à la fois jardin et pôle historique

Et si vous décidiez de joindre l’utile à l’agréable ? Lors de votre prochain voyage sur l’A54, arrêtez-vous sur l’aire de Caissargues. Cette aire de repos pas comme les autres vous offre la possibilité d’une pause réparatrice et d’un voyage dans le temps ! Conçue par le paysagiste Bernard Lassus sur le plateau de Garons, cette aire d’autoroute imaginée comme un jardin présente en plus en vrai intérêt historique.

Savourez un petit air de Provence
Après vous être relaxé sur les chaises longues en pierre spécialement conçues pour épouser la forme du dos, partez vous balader dans les allées bordées d’arbres. D’une surface de 35ha, l’aire de Caissargues est l’une des plus grandes aires présentes dans le sud de la France, les autres faisant en moyenne 16 hectares. Parcourez la pelouse de 700 mètres de long, « deux fois plus grande que celle de Versailles ! » selon Bernard Lassus et déambulez au milieu des cyprès, des micocouliers et des oliviers centenaires qui donnent à ce lieu un petit air de Provence.

Admirez les vestiges du théâtre de Nîmes
En chemin, arrêtez-vous devant les colonnes de l’ancien théâtre de Nîmes. Vous êtes ici devant une prouesse architecturale ! En 1952, l’édifice construit par l’architecte Meunier en 1827 est détruit par un incendie. Après de multiples tractations, les colonnes de la façade principale qui ont survécu au feu sont finalement transportées dans la partie haute de l’aire. Jamais auparavant un monument historique n’avait été déplacé. A travers ces colonnes vieilles de près de 200 ans, admirez la vue sur le mail, la garrigue et la grande pelouse.

Découvrez la « Dame de Caissargues »
Empruntez ensuite l’allée qui vous mène au musée archéologique et passez devant l’olivier bicentenaire qui se trouve devant le bâtiment. A l’intérieur, admirez « La Dame de Caissargues », une jeune femme d’environ 25 ans qui vivait ici 3000 ans avant J.-C ! Le moulage de son squelette découvert lors de fouilles archéologiques est exposé ainsi que d’autres vestiges gallo-romains. A travers une exposition permanente, découvrez aussi comment vivaient les Languedociens à l’âge du cuivre. Profitez de votre pause pour faire le plein de culture !